Des formations a distance 100 % prises en charge par l’Etat, l’indispensable a savoir

Pendant la crise sanitaire, le renforcement des capacités semble une solution adéquate pour sécuriser le revenu des travailleurs en France, surtout ceux qui ont rencontré des difficultés. Pour concrétiser cela, un dispositif a été mis en place par le ministère du Travail, c’est l’aide à la formation du Fonds National pour l’Emploi (ou FNE). Chaque formation étant 100 % gratuite, voici ce qu’il faut savoir de cette prise en charge par l’État, sans dépenser le moindre sou.

L’État prend en charge à 100 % la formation

Pour atténuer le chômage croissant qui a résulté de la crise du covid-19, l’État a mis en place cette prise en charge temporaire des travailleurs partiels, et en même temps, il les aide à acquérir ou à renforcer leurs compétences à l’aide d’une formation en ligne.

 

En effet, il n’est pas obligatoire de choisir une formation liée au métier que l’on exerce. La liberté de choisir d’autre formation semble possible. Autrement dit, le règlement vous autorise à choisir d’autres champs d’activités autres que votre domaine actuel.

 

Toutefois, ce dispositif a été aussi mis en place pour accompagner les entreprises. Les travailleurs travaillent en temps partiel et ont le droit de se former dans d’autres domaines et peuvent compenser leurs revenus. Tout cela, grâce au dispositif FNE.

 

En gros, est bénéficiaires de cet accompagnement gouvernementales toute entreprise qui dispose des caractères suivants.

 

D’abord, une part des travailleurs se trouve en chômage partiel dans l’entreprise, quelle que soit sa taille. Ensuite, si l’entreprise a commencé à donner une formation à un ou plusieurs de ces employées entre mars et mai 2020. Dans ces conditions, la formation est prise en charge à 100 %, néanmoins, avec un plafond de 1500 euros par personne.

Les conditions du dispositif CPF 

Même si le dispositif vise à accompagner les entreprises, obtenir un financement sans l’aide de son employeur reste tout à fait possible. Cette fois-ci, grâce au dispositif CPF.

 

Que vous soyez un salarié, à un freelance ou à la recherche d’emploi, vous pouvez bénéficier de la formation.

 

Les trois article L.6313-1, L.6314-3 et L.6113-6 indiquent les domaines de formation éligible au CPF.

 

L’application devient facile à cause d’une convention qui existe entre l’entreprise et la DIRECCTE. Il s’agit d’une convention simplifiée qui donne accès rapidement au financement, quel que soit le type de formation ou le domaine.

Des formations 100 % prises en charge par l’État, comment en bénéficier ?

Depuis le 14 avril 2020, le dispositif FNE renforcé devient accessible aux entreprises. Le gouvernement français, à travers cet accompagnement, prouve sa volonté d’action face à la crise sanitaire.

 

Pour chaque entreprise bénéficiaire, anticiper les attentes en matière de formation de leurs employés devient possible. Ainsi, elles peuvent optimiser l’employabilité de chaque travailleur. 

 

À part le fait que seuls les collaborateurs qui exercent à temps partiel sont éligibles, il faut également noter les points suivants qui concernent ce dispositif. 

 

La formation se déroule uniquement à distance durant la période. Seul un organisme qualifié et conforme aux trois articles cités précédemment est en droit de former les collaborateurs. Et ces organismes doivent disposer d’une certification qualité.